HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 28

JPEG (Deze pagina), 571.99 KB

TIFF (Deze pagina), 4.06 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

l ll
Ri
ill
ll - 26 -
" E
secret de Dieu, et aucun de nous n’est dans les
gig confidences divines. _ e ·
Mais il y a une question qui doinine celle-là,
ii H; c’est une questionde morale,de dro1t,d’honneur.
C/zerchez avant tout, dit Notre­Se1gneur dans ‘
gt son saint Evangile, le royaume de Dieu ez su
ll, iustice : le reste vous sem clonné par suroroït.
Fais ce que dois, advienne que pourra!
Aussi avons­nous, à l’heure présente, nous
nvequss, un devoir moral et, par consequent, V
al religieux, qui prime tous les autres, c’est de
rechercher et de proclamer la Iverite.
,14 gil Le Christ, dont nous avons l’1HSlg1’1G honneur
d’etre à la fois les disciples et les ministres,
li n’a-t­il pas dit : « Ma mission sociale est de ren-
clre zrémoignuge iz la qérité, Ego ad hoc veni in
mundum, ut testimonium perhibeam veritati »·?
§,f‘;Qj· Au jour solennel de notre consecration epi-
illill scopale, nous avons proxnis a Dieu et a l’Eglise
catholique de n’être jamais des deserteurs de
la verite, de ne ceder ni à l’arnbition ni a la
crainte, lorsqu’il s`agira' de prouver que nousl’ai­
mens: « Veriztutem diiigui, neque eum unquum
gllgêïf deserut, aut iuudibus aut timore superums »
Nous avons donc, de par notre vocation, un
róle commun et un terrain d’entente. La con-
fusion règne clans les esprits : ce que les uns
appellent lumière, les autres Vappellent tene-
bres ; ce qui est bien pour les uns est mal pour
les autres. Le tribunal dïenquête contradictoire,
ligt;
gx) Pontificale Romamzm : De consecratione electi in
episcopum,
i
lil!