HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 26

JPEG (Deze pagina), 604.66 KB

TIFF (Deze pagina), 4.00 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

in
l
tl -· 24 ­
t il . .
d it grante qut Slest ahattue sur la Belg1que : -­ la
violation de notre neutralité; la conduxte
gj inhumame de vos soldats ­-­ et que, la conna1s­
sant, vous n’éleviez pas la voix pour la con-
li » • •
jäg damner et vous en desolidariser.
ll En revanche, ce qui doit scandahser vos
g3 populations, protestantes et oatholiques, c’est
w « A , »
1 all le role prete par votre presse au clerge belge
g i! et à une nation à laquelie, depuis trente ans,
préside un Gouvernement notoirement catho­
lique. « Prenez garde, disait Mg' l’Evêque de
« Hildesheim ei son clergé, dès la date du
<< 2I Septembre Iglá, ces griefs que la presse
<< répand sur le compte des prêtres,des moules,
il « des religxeuses des nations catholiques,
ll " 1- I '
<< Cl`€llS@Hll un tosse entre les catholiques et
<< les protestants du sol allemand, et l’üV(311lI‘
<< I'€llgl€LlX de l`Empire est mis en pérll >>
La campagne de caloninies contre notre clerge
` Gl 1^10't1‘e peuple ne s’est point ralenüe. Le

(1) « Denn es handelt sich bei solchen Geruchten nicht
I11ll‘ 11111 die Ehre von Konfraters, sondern auch um
Mjgïä Gelährdung heiliger Interessen des Katholischeu Volkes
ïpëgïl in Deutschland, Siud doch solche Gerüchte dazu angetan
das friedliche Verältnis unter den Angehörigen der
l,Qlï" Vcrsclïledcnen Konfessionen langsam zu untergraben, Mis-
3;; tranen gegen den Klerns überhaupt hervorzurufeu und
unter den in der Diaspora lebenden Katholiken tiefe Ver-
jê Ji` stimmung und Verwirrung anzurichten. Duher ist er für den
§' i Diasporapfarrer doppelt notwendig, gegenüber den in sei-
ner Gemeinde etwa-umlaufenden Verdächtigungen des
Klerus besonders wachsam zu sein. »
ïjgr Dr. Adolf Bertrand Bisehof von Hildeshcim : « Wachsam­
keet gegsnüber Verdächtigungcn des Kierus. »
liïlr
di

f.Z‘