HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 21

JPEG (Deze pagina), 524.53 KB

TIFF (Deze pagina), 4.04 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

l
l
i
- 19 ­- ‘
blance de la vérité vous apparaïtra, comme à i
nous, moins déconcertante. ,
Surtout, Eminences et vénérés Gollègues, ne ­
vous laissez pas retenir par le vain prétexte
qu’une enquête serait, auiourd’hui, prématurée. .
Nous pourrions, à la rigueur, dire cela, nous, ,
parce que l’enquête se ferait, à l`l1eure présente, ‘
dans des conditions défavorables pour nous.
Nos populations ont été, en eiïet, si profondé-
ment terrorisees, la perspective de représailles
est encore pour elles si soinbre, que les témoins
que nous invoquerons devant un tribunal,pour
une partie allemand, oseront à peine dire
jusqu’au bout la vérité.
Mais des raisons décisives s’opposent à tout
procédé dilatoire.
La première, celle qui vous ira le plus droit
au coeur, c’est que nous sommes les faibles et
que vous êtes les puissants. Vous ne voudrez
pas abuser de votre force contre nous.
L’opinion pulilique va, d’ordinaire, à celui
qui le premier s`en empare.
Gr, tandis que vous avez toute liberté
d’inondcr de vos publications les pays neutres,
nous sommes emprisonnés et réduits au silence.
A peine nous estil permis d’éleve1· la voix à
l’intérieur de nos églises; les prédicationsy
sont contrólées, c’est­à-dire travesties par des
espions á gages; les protestations de la con-
science sont qualifiées de révolte contre lesPou­
voirs publics; nos écrits sont arrêtés à la fron- ,
tière comme articles de contrebande. Vous êtes
‘ donc seuls à jouir de la liberté de la parole et de
l
à
ä