HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 16

JPEG (Deze pagina), 560.46 KB

TIFF (Deze pagina), 4.01 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

I
l ­- 14 -­
u
E défense contre une organisation periide de ,
fruncs­tireurs. i ­
K Nous uffirmozzs qu'il n’g/ u eu, uulle pum,
en Belgique, une orguuisutiou ale fruzzcs­ii1t‘eure,
· el nous reueucliquous, uu nom ele notre lzomzeur
nutioïzul culomuié, le clroil de faire lu preuve
[I alu bieu·/orzclé lle notre Góïli/’l72(ZlZ:0lZ.
Vous appellerez, devant le tribunal d`enquête
jlyï contradietoire, qui vous vouclrez. Nous invite-
rons à y coinparaitre tous les prêtres des
gl. paroisses ou des civils, prêtres, religieux, ou
laïques furent massacrés ou monacés de mort,
F, au cri de : « Man hat geschossen » (On a tiré);
nous inviterons tous ces prêtres à signer, si
gif. vous le voulez, leur déposition sous la foi du
serment, et alors, sous peiue de prétezzclre que
fout le clergé belge est purjure, vous clevrez bien
ueceptergezf le moncle civilisé ne pourru pus
récuser les couclusions ele cette solerznelle et
clécisive enquête. ,
Mais nous ajoutens, Emiuenoes et vénérés
Gollègues, que vous avez le même intéret que
iii nous, à la constitution d’un tribunal d’honneur.
Car nous, appuyés sur un.e experience
directe, nous savons et nous affirmons que
1;; Varmée allemande s`est livrée en Belgique, en
cent endroits différents, à d.es pillages, à dee
Ti, inoendies, à des emprisonnements, à des mas-
sacres, à des sacrilèges, contraires à toute jus~
tioe et à tout sentiment d’l1umani!é.
{ Nous afïirmons vele, notamment, pour les
D communes dont les noms ont agree dans nos
tg lettres pastoreles et dansles deux notes adres- i
E- sees per les Evêques de Namur et de ïlaege,
if,
l .
` ’