HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 14

JPEG (Deze pagina), 589.26 KB

TIFF (Deze pagina), 4.01 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

I
nl
§ -­ 42 ­­
ä Nos instances se butèrent à un refus obs- (
JQ tiné. Gependant,l’autorité allemande était sou- (
cieuse d’instituer des enquêtes, mais elle les á
l, voulait unilatérales, c’est-à­dire sans valeur «
juridique.
Après avoir refusé Venquête qu’avait de-
tï mandée le Cardinal de Malines, l'autorité alle- 1
3, mande se rendit en diverses localités ou des
prêtres avaient été fusillés, des citoyens pai­ -
tl.; sibles massacrés ou faits prisonniers, et là, sur
la déposition de quelques témoinspris à l’aven­
ture ou selectionnes avec discerneinent, en
ij présence, parfois, d’un représentant de l’auto-
li rité locale, qui ignorait la langue allemande et
in se trouvait ainsi force d’accepter et de signer
de confiance les proces-verbaux, elle crut pou- .
voir asseoir des conclusions qui clevaient être
ensuite présentées au public comme les résul-
tats d’un examen contradictoire.
ll? L’enquête allemande fut conduite en no-
ï§` vembre IQI4, à Louvain, dans ces conditions.
Elle est donc dénuée d’autorité.
Aussi est-il naturel que nous nous tournions
1;+ vers vous.
ii La cour arbitrale, que le pouvoir occupant
nous a refusee, vous nous Yaccorderez, et vous
1* nous obtiendrez de votre Gouvernement la
ë déclaration publique,que les témoins pourront
al être invites per vous et par nous à dire tout ce
Y qu’ils savent, sans avoir à redouter de repre-
Q sailles. Devant vous, sous le couvert de votre `
” autorité morale, ils se sentiront mieux en sécu-
* rité, et encouragés à déposer ce qu’ils ont vu
pi et entendu; le monde aura foi dans Pépiscopat