HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 11

JPEG (Deze pagina), 574.86 KB

TIFF (Deze pagina), 3.99 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

Mettez­vous, un instant, à notre place, chers
Confrères dans la foi et dans le sacerdoce.
Nous suvonsque ces uccusuzions impuclentesclu
` Gouvezvzemenzt impériul sont, d’un bout al Fautre,
des culornnies. Nous Ze suvons et nous Ze jurons.
, Or, votre Gouvernement invoque, pour les
justitier, des témoignages qui n’ont subi le
controle d’aucun examen contradictoire.
N’est-il pas de votre devoir, non seulement
de charite, mais de stricte justice, de vous
éclairer, d’éclairer vos ouailles, et de nous
fournir, à nous, l`occasion d’établir juridique-
ment notre innocence ? ‘
Vous nous deviez cette satisfaction, au 11om
de la charite catholique, qui domine les conflits
nationaux; vous nous la devez, aujourd’hui, en
stricte justice, parce que, un comité, couvert
par votre approbation au moins tacite, et qui se
compose de tout ce que la politique, la science,
la religion comptent de plus distingué en
Allemagne, a patronne les accusations ofli­
cielles, a confié à la plume d’un prêtre catho-
lique, le professeur A.­J. Rosenberg, de Pader-
born, le soin de les condenser dans un livre
intitulé Les Accusutions mensongères des cu-
tholiques frunçuis contre Zëillemagne, et a 1
endossé ainsi a l’Allemagne catliolique la res-
ponsabilité de la propagation active et publique
de la calomnie contre le peuple belge.
Lorsque le livre français (1) auquel les catho- ,
(1) La Guerre allemande et le Oui/Lolicisrne, publié sous _
le patronage du Comité catholique de propagande française
· et sous la direction de Mgr Baudrillart, recteur de l’Institut (
ë
s
2