HomeLettre de l'épiscopat belge aux cardinaux et aux évêques d'Allemagne, de Bavière et d'Autriche (24 novembre 1915)Pagina 10

JPEG (Deze pagina), 587.29 KB

TIFF (Deze pagina), 3.99 MB

PDF (Volledig document), 32.74 MB

.. 3 ..
1 saient sur eux autant d’injures que les luthé-
éi riens sectaires de Celle, de Soltau ou de Mag-
t debourg.
( Pas une voix ne s’éleva en Allemagne, pour
prendre la défense des victimes. i
· La legende qui transformait les innocents ?
i en coupables et le crime en acte de justice ,
V s’est ainsi accréditée, et, le IO mai 1915, le Li- _
we blanc, organe officiel de l’Empire allemand, 4
ll osa reprendre à son compte et faire circuler
dans les pays neutres ces mensonges odieux ·
' et làches : « ll est indubitable que des blessés ·
« allemands ont été détroussés et achevés, oui, T
« alïreusement mutilés par la population belge, 1
l << et que même des femmes et des jeunes filles
« ont participé à ces abominations. Des blessés ‘
« allemands ont eu les yeux crevés, les oreilles, 1
lï << le nez, les cloigts, les organes sexuels cou- f
<< pés ou les entrailles ouvertes; en d’autres cas, I
<< des soldats allemands ont été empoisonnés, ‘
fil << pendus à des arbres, arrosés de liquides l
lj « bouillants, parfois carbonisés, en sorte qu’ils 1
t, « ont subila mort dans d’atroces douleurs. Ces ‘
<< procédés bestiaux de la population non seu­ 1
, « lement violent les obligations expressément
« formulées parla Convention de Genève con- 1
« cernant les égards et les soins qui sont dus *7
« aux blessés de l’armée ennemie, mais sont €
<< contraires aux principes fondamentaux des [
<< lois de la guerre et de l’humanité (1). » C
( (1) Die Völ/cerrechtswidrige Führung des Belgischen
· Volkskriegs .· Denkschrift, s. 4. 1,
‘ · E