HomeDe toestand der militaire pharmacie en der militaire apothekers, bij het Nederlandsche leger geschetstPagina 22

JPEG (Deze pagina), 641.72 KB

TIFF (Deze pagina), 6.06 MB

PDF (Volledig document), 19.88 MB

t l
20 nn Toiismivn aan MILITAIRE riiaitimoin
roeo1,xLE heeft indertijd omtrent dit Kcizerlrik besluit
het volgende opgeteekendl): » Un decret impérial du t ‘
M3 Avril dcrnier a róorganisé le corps de sante mili­
>>taire; il assure aux inedecins et aux pharmaciens la
»solde du genie et unc progression d’avancement tres
>>satist`aisante. C’cst sans contredit le plus grand progrès
»qu’ait fait ce cor_ps; aussi cette nouvelle organisation
»>a­t-elle ete aecueillie avec la plus vive reconnaissance L
vpar les otücicrs de santc militaires. Deja de notables
vameliorations avaient introduites dans le personnel
>>de cc corps par le decret du Mars 1852, qui, entre
aautres dispositions, avait maintenu la division du ser-
vviec de sante cn deux sec/twas: médecim et p/zctrm.rtcie2z.v
iuet qui avait donnó a cliacune d’elles la inerne constitu-
»tion hierarcltiquc et les mêmes avantages de toute
>>nature. Mais dans la Hxation du cadre des ofliciers de T;
»santé, le uombre des grades interieurs était trop con-
asidérable par rapport z`t cclui des grades eleves. Delá
vun avanecment tres tent et des plaintes qui ont l
»appug;ées avec persevármzce per qztelqtztes-·u2t2,s des chefc
wlzt cozps de .¢rmté." l
_ il
De Minister van Oorlog zegt in zijn rapport aan den
Keizer o. a. het volgende: >>Cette situation trahit dans
q vle corps de sante un sentiment de malaise et. de dócou-
iwragcment dont _j’ai du reclicrcher les causes. .l’ai ecoute,
»>_j’ai provoquc les plaintes des módccins et des pharma-
vciens. .l’ai reconnu qu`ils sont mal satisfaits de la remt-
mncration des services qu’ils rendent et de la position,
»qui leur est laite dans l’arnuee.
'»>L’avancement dans le corps de sante est plus lent.
., c t
1) Journal de Pl1a1·ma.eie et de Chiuiic. 3 Serie--18 Année. Juin
3.859,